Histoire de l’Art (Nimes)

Professeurs Sylvie Toussaint et Claire Lise CREISSEN
Lieu 249, rue de Bouillargues
Jour/Horaire Mercredi 14h00 – 15h30 ou 15h30 – 17h00
2 cycles en alternance avec la possibilité de s’inscrire à un seul cycle
Dates: S. Toussaint : 10/10, 07/11, 21/11, 05/12, 19/12, 16/01, 30/01, 13/02, 13/03, 27/03, 10/04, 22/05, 05/06.
Dates C.L. Creissen : 17/10, 14/11, 28/11, 12/12, 09/01, 23/01, 06/02, 20/02, 20/03, 03/04, 17/04, 15/05, 29/05.
Tarif 51€ et 51€

Sylvie TOUSSAINT :

ANTIQUITE : PRATIQUES FUNERAIRES EN EGYPTE

La magie des rites funéraires fascine et captive le public. Porte ouverte sur les mystères de l’Antiquité, elle ne cesse d’interpeller les mortels que nous sommes.

Plusieurs séances seront consacrées à ce sujet.

RENAISSANCE : LE RETABLE D’ISSENHEIM, chef d’œuvre de Grünewald.

Mondialement connu, il est consacré à la vie de Saint Antoine. C’est un polyptyque, où l’intensité dramatique, exceptionnelle pour son époque, mêle fantastique et maniérisme.

Le sujet ouvre sur la question plus générale du rôle de cette pièce de mobilier.

XIX ème SIECLE : HENRI FANTIN-LATOUR

Ni impressionniste, ni moderne, ni romantique, ni académique, il est incontestablement un artiste déroutant.

Il a rénové le portrait collectif avec son célèbre « Hommage à Delacroix ». Il est surtout le peintre des natures mortes où il insuffle à ses « portraits de fleurs », la même vérité que pour ses portraits.

Il reste cependant le chaînon qui unit les peintres d’aujourd’hui à la peinture romantique.

XX ème SIECLE

Un peintre régional, Auguste CHABAUD .

Né à Nîmes et mort en 1955, on pourrait le qualifier de peintre Fauve et Expressionniste.

Il exposera avec les Fauves au Salon des Indépendants en 1907.

A Paris, il entamera une période cubiste. De nombreuses expositions internationales le feront connaître hors de nos frontières. En 1919, il s’installe à Graveson, dans les Alpilles.

A partir de 1920, il aura sa « période bleue » (bleu de Prusse employé à l’état pur).

Un architecte : Renzo PIANO.

En 1998, il reçoit le prix Pritzker. « Je suis né dans une famille d’entrepreneurs en bâtiment, ce qui m’a donné une relation spéciale à l’art de faire ». Il est fidèle au concept où l’architecte conserve le contrôle du processus de construction de sa conception à son achèvement. Il donne toute sa valeur au savoir-faire non seulement manuel, mais aussi informatique.

Quelques unes de ses réalisations : le Centre Pompidou, le Centre culturel Tjibaou à Nouméa, la reconstruction de la Potsdamer Platz à Berlin, la Fondation Beyeler à Bâle, un immeuble de New York Times etc…sans compter ses projets en cours….

SUJET GENERALISTE : LE NU DANS L’ART

On parlait de « nudités » jusqu’au XXème siècle où le « nu » s’est constitué comme une catégorie de la critique d’art.

Jusqu’au XIXème siècle, époque de remise en question des conventions, il se justifiait au travers de l’alibi mythologique, allégorique, symboliste.

Cette thématique très ambitieuse, sera traitée en plusieurs séances.

D’autres sujets pourront être traités en fonction de l’actualité culturelle régionale ou internationale.

Claire Lise CREISSEN

Albrecht Dürer (1471-1528) : du dessin à la gravure, l’œuvre fascinante d’un artiste exceptionnel ; le cours sera l’occasion d’évoquer les techniques de gravure utilisées à la Renaissance.

Edvard Munch (1863-1944) : la vie et l’œuvre du peintre norvégien considéré comme le pionnier de « l’expressionnisme » ; auteur du tableau Le cri en 1893.

Joie, dépouillement et poésie dans les sculptures de Constantin Brancusi (roumain, naturalisé français : 1876-1957).